Et si les millions de camions déjà sur la route pouvaient devenir autonomes?

ALCTActualités en transport

Camions autonomes

C’est le pari que se sont lancé d’anciens ingénieurs de Google accompagnés d’employés provenant de Tesla et Amazon en fondant Otto, une start-up de San Francisco. La société développe un kit de conduite autonome pour les camions. La firme a déjà plusieurs camions sur la route testant la technologie.

Pour seulement 30 000 $ US, tous les camions fabriqués depuis 2103 pourraient devenir autonomes, ce qui est beaucoup moins onéreux que d’acheter le nouveau Freightliner de Daimler, qui lui ne serait offert qu’en 2025. « Nous développons un ensemble de capteurs, de logiciels et d’améliorations aux camions qui seront inclus dans un produit qui pourra être rapidement installé sur les camions existants, » la société écrit sur son site Web.

Le kit d’Otto permettra aux camions de circuler de manière autonome sur la route, en restant dans une voie, de façon sécuritaire de maintenir une vitesse de consigne, et de ralentir ou d’arrêter si nécessaire. La compagnie dit qu’elle a démontré sa technologie sur deux véhicules sur l’Interstate 5 et l’autoroute 101 en Californie avec une intervention humaine minimale. Comme c’est le cas avec la plateforme de Daimler, les camions ne changent pas de voie par eux-mêmes, ils peuvent seulement ralentir et suivre les véhicules plus lents. Ce qui est en soi une bonne nouvelle pour toute personne qui a déjà été coincée derrière un camion lent dépassant un camion légèrement plus lent.

Otto affirme que ses camions devraient éventuellement être en mesure de rouler sans conducteur au volant. Quelqu’un sera toujours à bord, mais pas nécessairement au volant. Otto dit qu’elle a procédé à des essais limités, où la réglementation les permet.

Avec son kit, Otto espère régler certains problèmes majeurs sur les routes.

Seulement aux États-Unis, 4,3 millions de camions responsables du transport des marchandises circulent sur les autoroutes. En un jour donné, les camions déplacent 70 pour cent de toutes les marchandises aux États-Unis ce qui correspond à 14 milliards de tonnes de fret par an, selon le ministère des Transports des États-Unis.

De plus, les camions posent des problèmes de sécurité aux conducteurs sur la route. Selon les données de la US National Highway Traffic Safety Administration, les déplacements de camions comptent pour seulement 5,6 pour cent de tous les miles américains, mais sont la cause de 9,5 pour cent de tous les décès qui ont lieu sur la route.

En raison des lois fédérales, un camion ne peut conduire que 11 heures par jour avec un seul conducteur. Après 10 heures, le taux d’accidents devient exponentiellement plus élevé. Avec le système d’Otto, le camion peut rouler en toute sécurité 24/7, ce qui fait plus que doubler sa capacité d’utilisation. Ce qui est en soi un très fort argument financier.